Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 20:13

 

Foots du vendredi 7 mars 2014 

 

 

Gymnase de bayle et stade des Carmes,

 

Une après-midi comme je les aime avec sa dose d'imprévus mais également de fun et de bons foots avec un retour temporaire et non anticipé aux Carmes pour un match propre, net et sans bavure...

 

On commence l'après-midi avec un petit 4 x 4 à Bayle. Pas une grosse affluence mais logique et prévisible car entre les blessés et le taf pas évident de réunir des joueurs.

 

Il y avait Daniel, Younes, Franck, Mathieu, Edwin, Benoit,...

 

Après deux matchs je propose aux survivants d'aller en découdre aux Carmes où j'avais reperé qu'il y avait tous les jours des joueurs présents.

J'ai réussi à convaincre Daniel, Edouard et Bastien.

 

On partait un peu vers l'inconnu. Aucun d'entre eux ne connaissaient les autres joueurs potentiels.

On arrive au Carmes un peu hésitant mais motivés et là première bonne nouvelle: il y avait déjà 4 joueurs.

 

Je pars négocier un match et très amicalement ils acceptent. C'est le début d'un fabuleux match.

 

Les sensations au Carmes sont tellement différentes de celles de Bayle: la lumière, le vent, le bitume,...rien n'est comparable à ce terrain et chaque fois que j'y retourne j'en ai des frissons.

 

Dès la première action je sens qu'on a une grosse marge de manoeuvre: on fait bien circuler la balle, on élimine nos adversaires par des dribbles ou des passes offensives et avec Edouard et Dan devant on a deux tueurs de surface. Moi je me contente de défendre comme un acharné, de relancer proprement et de contempler le spectacle.

 

1 à 0 puis 2, puis 3, puis 4 à 0

 

A ce moment là ils passent avec un joueur de plus.

Le fait d'être en infériorité numérique ne nous freine pas davantage et on continue à dérouler notre jeu avec aisance. C'est chirurgical et sans bavure même s'ils ont tendance à être plus dangereux avec un joueur de plus sur le terrain.

 

7 à 1

 

Finalement on récupère un autre de leur joueur et on se retrouve de nouveau en égalité numérique.

A partir de là on recommence à la joueur façon rouleau compressor: on leur laisse la balle mais dès qu'on la récupère je lance Edouard et Dan qui n'ont plus qu'à négocier leur face à face avec le gardien.

 

Objectivement, d'un point de vue technique, ils étaient probablement aussi forts que nous mais tactiquement ils étaient mal placés sur le terrain et surtout, ils n'assuraient aucun repli défensif.

 

Malheureusement Edouard et Daniel se sont plaints rapidement de douleurs aux pieds et aux genoux et on a du abréger le match à mon grand désespoir.

On boucle la rencontre sur le score de 11 à 2.

 

Par bien des aspects ce match me rappelle un match de légende: celui contre les gars du foyer en 2005. Le même fun, le même plaisir de jouer ensemble et un Daniel tonitruant devant le but.

Même moi qui n'avait rien fait en début d'après-midi lors du 4 contre 4, j'ai retrouvé toutes mes sensations: rien de mieux que titiller mon esprit de compétitiion pour me motiver à donner le meilleur de moi même sur le terrain.

 

Bref j'ai été heureux aujourd'hui et ça suffit à classer cette rencontre comme "match de légende" dans mon panthéon personnel à côté de la partie contre les gars du foyer qui représentait peut être davantage en terme de qualité technique, d'intensité, de combat et de niveau de jeu global mais ce match là, c'est le premier au Carmes en plus d'un an et la nostalgie associée au plaisir d'avoir joué avec Dan, Edouard et Bastien à ce niveau là de qualité et d'efficacité transcendent la qualité intrinsèque de la rencontre.

 

Un souvenir intemporel qui vient s'ajouter aux nombreux déjà recensés sur ce site.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arkham09 - dans Matchs de légende
commenter cet article

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -