Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 21:42

 

Foots du mardi 30 décembre 2014 (I)

 

 

Mardi 30 décembre 2014

 

Gymnase de bayle,

 

Une après-midi qui va rester longtemps dans mon panthéon personnel des journées de légende !

 

Sur le premier match j’ai peut être délivré mon meilleur match depuis 5 ans tant défensivement qu’offensivement et le second match a bouclé définitivement l’après-midi dans un registre « extraordinaire » avec une deuxième victoire tactique.

 

C’est pour ce genre de moment que je continue à venir jouer au foot aussi régulièrement car il est difficile de pouvoir égaler le sentiment de satisfaction après une victoire pour laquelle on a contribué avec solidité.

 

1er match :

 

  • Equipe 1 : Eric, Maxime, Nicolas, Bastien, Grégoire, Hassan (au bout de 20 minutes)
  • Equipe 2 : Ludovic, Younes (au bout de 20 minutes), Edouard, Anthony II, Steven, Hugo

 

J’ai essayé d’équilibrer les équipes mais je ne savais pas que Steven jouerait également dans le champ.

Le début de match est à l’avantage de l’équipe 1 : on joue vite et bien entre nous avec des séquences en triangle qui scorent quasiment à chaque fois.

 

4 à 1

 

Mais le meilleur restait à venir…

 

Avec l’arrivée de Younes dans l’équipe 2 on pense que le match va s’équilibrer rapidement. C’est bien le cas car dès son arrivée ils marquent un but.

C’est à ce moment que se produit un changement tactique inattendu.

 

Lors de mon passage dans les caisses je m’aperçois qu’Edouard se balade sur le terrain. Même si on tient bien le coup défensivement, le laisser avec cette liberté de mouvement n’est pas une bonne chose.

Lors de mon passage dans les buts il frappe deux fois et…deux barres. Conscient qu’on n'aura pas autant de chance à chaque fois et piqué au vif par ces deux frappes, je décide d’opter pour une de mes tactiques préférées : individuel strict sur notre moitié de terrain !

 

Cette tactique je ne l’emploie que très rarement car il faut un foncier colossal. Coup de bol : c’est mon cas actuellement. Je termine les matchs sans douleurs ni (presque) de fatigue. J’ai rarement eu autant de bonnes sensations physiquement et je me sens capable d’avaler des km d’allers-retours sans trembler.

 

Ainsi, dès que sors des caisses je passe en mode harcèlement : interdiction pour lui de toucher un ballon et encore moins de tirer. Je veux qu’il soit sevrer de ballons.

 

Cette tactique marche parfaitement : ses coéquipiers sont complètement désorientés et ils ne lui adressent aucun ballon et les rares ballons qu’ils lui adressent je les intercepte. A plusieurs reprises il me prend de vitesse en plongeant dans mon dos ou il profite du fait que je sois obligé de monter sur un autre attaquant pour se dégager de mon marquage mais ses coéquipiers ont tellement pris l’habitude de l’oublier qu’il ne reçoit pas de ballon à exploiter.

 

Je pense qu’à l’échelle d’un match je n’ai jamais vu une tactique aussi payante : ils jouent pour ainsi dire à un de moins et les autres joueurs n’ont pas le réalisme et le sens du but d’Edouard.

Comme je lui ai dit lors de ces deux matchs : « je préfère voir n’importe quel joueur de ton équipe tirait plutôt que toi ». C’est une simple question de statistique et de priorité.

En oblitérant leur meilleur joueur offensif, ils perdent toute cohésion en attaque et on en profite en leur plantant des contres explosifs.

Ainsi, on déroule notre match sans fioriture en jouant de notre avantage au score et avec une sérénité rare. En toute objectivité : je ne me suis jamais senti en danger lors des deux matchs. La certitude de la victoire a été constante. Les tauliers peuvent en témoigner je ne suis pas genre à me montrer arrogant mais aujourd’hui et sur ce match notamment : rien ne pouvait nous arriver.

6 à 2

8 à 2

 

Bastien conclue le match après un jeu en triangle remarquable entre Nico, moi et Bastien.

 

Score final : 10 à 2 pour l’équipe 1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arkham09 - dans Matchs de légende
commenter cet article

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -