Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 14:00

 

Suite de la rencontre du 10 novembre 2008

 

http://image.guardian.co.uk/sys-images/Arts/Arts_/Pictures/2007/09/26/motherandchild460.jpg

 

La première partie est ici.

 

L'équipe 2 continue à nous mettre la pression en couvrant tous nos appels de balle. Je redescends chercher la balle en position basse, comme je le fais souvent, pour partir en percussion (visiblement il n'y avait que ça qui les déstabilisé), mais j'en ai toujours au moins un sur le  dos avant même de recevoir la balle du gardien, pourtant j'arrive à me dégager à deux ou trois reprises mais à chaque fois je n'arrive pas à trouver Edwin ou Daniel et si je les trouve ils perdent la balle ou ratent leur tir...

 

Ainsi, l'équipe 2 sur un énième tir en profondeur troue notre gardien et fait le break au score : 5 à 2.

 

Heureusement, Edwin nous fait un énorme numéro dont il a le secret en dribblant tous les défenseurs adverses dans un périmètre large comme la main et il marque un but improbable en trompant le gardien adverse. 5 à 3

 

Pour autant, l'équipe 2 ne lâche pas la pression et notre équipe s'en remet qu'a des coups d'éclat individuels, pendant qu'en face on a un vrai collectif : dense défensivement et opportuniste offensivement, avec des appels de balle et des courses qui nous font particulièrement mal. Ainsi, ils rebreakent logiquement quelques minutes après : 6 à 3,  sur un gros travail de Greg qui rentre dans tous les joueurs et arrivent à conserver la balle pour ajuster notre goal. On en est à la 55ème minute de jeu.

 

Ce but change un peu la donne, l'équipe 2 commence à baisser de rythme, logique vu la débauche d'énergie durant la première partie du match, et notre équipe retrouve plus de mordant et de rage en défense et en attaque. Cela se ressent immédiatement sur le score.

 

A la suite d'un corner, je trouve Daniel qui crochète et marque le but :  6 à 4.

Sur le contre suivant, je prends de vitesse JC et Vincent et je sers sur la gauche Edwin qui rate sa frappe.

 

Ce n'est que partie remise, sur l'action suivante, je dribble Julien, Vincent et JC, je sers Daniel qui rate son contrôle mais la balle me revient et là sans contrôle je frappe en pleine lucarne, imparable : 6 à 5.

 

Les rôles s'inversent et maintenant on domine complètement les débats, l'équipe 2 se contentant de frappes longues non cadrées pour mettre la pression, alors que sur un déboulé d'Edwin, c'est Vincent qui sauve sur sa ligne.

 

Ce n'est que partie remise, car sur une action d'école je trouve Edwin dans la profondeur, celui-ci fixe le dernier défenseur et transmet la balle à Dan qui ne tremble pas face au gardien : 6 à 6 !

 

Sur un de mes déboulés je suis prêt de donner de l'avantage à mon équipe, mais après avoir mis un rateau d'école à Eden, JC (goal à ce moment là) s'interpose et gagne son duel face à moi. Par contre je ne laisse pas passer ma deuxième chance : j'intercepte le ballon dans mon camp, j'accélère, je trouve Edwin qui marche sur le ballon, mais je récupère la boule et j'expédie un missile en pleine lucarne : 7 à 6 pour l'équipe 1. Pour la première fois nous prenons l'avantage au score au cours de ce match !!!

 

Avantage de courte durée, car sur la remise en jeu Julien bat Benoit d'un tir magnifique, lui aussi en pleine lucarne. Tout est à refaire : 7 à 7.

 

Le match devient fou ! Sur l'action suivante je bénéficie d'un contre favorable et je me présente devant Ludo au goal, je choisis le centre pour Edwin mais Ludo anticipe et contre Edwin.

 

De part et d'autre les occasions se multiplient : je frappe au dessus et Greg voit sa reprise de volée stoppée nette par notre goal Julien, d'ailleurs il renvoit la balle instantanément sur Daniel qui contrôle acrobatiquement et résiste au retour de Cyril pour venir placer une frappe sous la barre : 8 à 7 pour l'équipe 1.

 

Sur l'action suivante ma frappe s'écrase sur le poteau gauche de Greg alors que Ben m'avait parfaitement décalé.

 

 

S'ensuit une collection d'occasion de part et d'autre mais sans que la finition soit au rendez-vous, notamment grâce au sacrifice de Daniel qui repousse du « bas ventre » une frappe à bout portant de Cyril.

 

La fatigue aidant cela devient du « houra football », avec de longues passes de part et d'autre en espérant avoir son attaquant de pointe suffisamment adroit pour contrôler et tirer, mais cela ne donne pas grand-chose, même si Edwin rate un face à face avec Greg.

 

Mais l'équipe 2, peut être mieux en place que nous, parvient à égaliser sur une frappe à ras de terre de Ludo : 8 à 8

 

Le match est relancé... Surtout que je suis vraiment pas en réussite : sur une action individuelle dans mon plus pur style avec une accélération à gauche pour repiquer au centre et frapper le ballon en décroisé, Greg fait une parade géniale des pieds.

 

Greg qui peu de temps après nous sort une parade exceptionnelle sur un coup de boule magistrale de Daniel.

Greg est en feu et semble infranchissable... mais il ne peut rien faire sur un centre-tir de Julien, repris à bout portant par Edwin.  9 à 8.

 

Le match bascule alors dans la folie la plus totale, on a fixé à 16h (heure de l'horloge du gymnase la fin du match), il est 15h55, ce qui va suivre restera à jamais gravé dans les annales des Carmes...

 

Sur une séquence d'anthologie, un modèle du jeu en triangle, j'accélère plein axe, je transmets la balle à Ben côté droit qui me la repasse je le lance dans la profondeur sur l'aile droite, il lob le gardien, qui tente de se jetter dans ses pieds, et Dan est à la réception, il conclue par une frappe dans le but vide.  10 à 8...

 

Le match est plié car il est 15h58...

Mais à 15h59 et 30 secondes, Ludo met une patate pleine lucarne. Un coup d'éclat pour rien car il était absolument impossible qu'il puisse mettre un autre but en aussi peu de temps, on a donc le match gagné c'est sur...

Surtout que je repousse des genoux sa dernière tentative...

 

Mais le problème c'est qu'en football, jusqu'à la dernière seconde il faut éviter de se montrer fébrile, or nos joueurs étaient déjà en train de danser sur le terrain à 10 à 8 et étaient complètement sortis du match...

Pas Ludo, qui sur le gong final se voit proposer une dernière chance de marquer après avoir dribbler, facilement, des défenseurs aux abonnés absents, il ne la laisse pas passer : 10 à 10.

 

Inadmissible la déconcentration de mon équipe dans les derniers instants !!!

 

Mais la partie a tellement était magnifique que c'est tout aussi bien qu'il n'y ait pas de vainqueur, on en reste donc sur le score final de 10 à 10 après près d'1h30 de jeu.

 

 

Cette partie mérite tous les superlatifs tant elle a été épique et homérique, un moment inoubliable surtout que la dernière demi-heure a été filmée...

 

Homme du match : Ludo pour son sang-froid dans les derniers instants et Daniel pour ses stats : 4 buts et 2 passes décisives.

 

Je termine le match avec 2 buts et 2 passes décisives, des stats honorables vu que j'ai passé mon temps à défendre. Je suis plutôt content de moi, même si je n'ai pas fait de super passe aujourd'hui (sauf celle sur le dixième but), par contre niveau percussion ça allait, je me suis régalé.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arkham09 - dans Matchs de légende
commenter cet article

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -