Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 05:50

Lors de mon, trop court, séjour sur ma terre natale, la première chose que j’ai faite a été de me rendre au stade des Carmes.

Je savais que des changements radicaux s’étaient produits, quelques tauliers avaient vendu la mèche, mais pas à ce point !!!

D’ailleurs vous pourrez voir les images dès demain.

Dans cet article je vais plutôt m’attacher à relater les péripéties qui ont émaillé mon week-end et qui ont eu pour épicentre le « stade des Carmes ».

 

En effet, le stade fait l’objet de toutes les rumeurs et de toutes les spéculations, personne ne sait exactement à quoi s’en tenir.

  

- Le vendredi 7 novembre 2008 au soir :


Mes parents me confient leur crainte de voir le stade disparaître définitivement !!! Autant vous dire que la rage me gagne immédiatement.
Ils poursuivent en m’expliquant que la mairie va engager de très grosses sommes pour la réfaction du pont neuf (pont qui relie le quartier du pont neuf à rigail et Vicaria, il est situé à 5 mètres du stade des Carmes) et par conséquent, malgré les promesses électorales qui m’ont été faites, notre stade ne sera pas rénové !


Mon père essaye de me calmer en m’expliquant l’impossibilité économique d’un terrain de foot « viable » sur le long terme dans cette partie de la ville : terrain trop argileux, instable, souillé par des déchets enfouis depuis des décennies, situation privilégiée (à proximité du centre ville) qui pourrait intéresser des promoteurs immobiliers,…
Bref, pour lui, la mairie n’a aucun intérêt à investir dans la rénovation d’un terrain condamné à se dégrader rapidement et inévitablement.

  
- Le samedi 8 novembre 2008:


Ludovic qui habite Rigail, fulmine contre la mairie pour les désagréments que la réfaction du pont va entraîner, puisque ce pont ,seul chemin d’accès à rigail à partir de la ville, sera fermé à la circulation. Cela lui occasionnera un périple de 20 km pour contourner la rivière.
Il m’indique aussi, que la mairie, afin de calmer les ardeurs des citoyens de la ville, va transformer temporairement notre légendaire terrain, lieu de tant de combats dantesques et tragiques en… minable parking…
Oui, en parking !!!
Certes cela ne sera que ponctuel, mais bon… Par contre, Ludo est convaincu que la mairie refera le terrain après la fin des travaux du pont, c’est un engagement du maire.

 

 - Le dimanche 9 novembre 2008:


En fin d’après-midi, déboule Jérome S, au stade de Bayle, qui vient nous passer un petit bonjour. Je saisi l’occasion pour lui poser quelques questions. En effet, il bosse pour l’adjoint au maire chargé des sports, celui qui m’avait promis la rénovation du stade pour… juin 2008.
Son boss lui a clairement dit que le terrain serait reconstruit dès l’achèvement des travaux touchant le pont. Très bonne nouvelle, qui confirme les propos tenus par Ludo.


Maintenant, seul le temps nous dira qui aura raison dans cette affaire, mais je suis assez optimiste, l’adjoint chargé des sports m’avait l’air vraiment sincère lorsqu’il me racontait comment, quand il passait vers le pont neuf et rigail, il était surpris et enthousiasmé par le nombre de joueurs qui étaient présents sur le terrain des Carmes. Il m’avait donné l’impression d’être quelqu’un qui avait compris l’institution qu’est ce terrain pour des dizaines de mecs, en même temps c’est peut être que du baratin de politicard mais je préfère y croire.

A l’inverse, Eden est le chef de file des pessimistes, il est assez désabusé devant le comportement de la mairie et il ne voit guère d’avenir radieux au stade des Carmes. Je ne peux pas lui donner tord, je pense qu’au final il est certainement le plus réaliste mais bon cela ne coûte rien de garder espoir, même si la désillusion pourrait être cruelle...

Demain je mets donc en ligne les photos du stade des Carmes prises le 10 novembre 2008.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -