Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 06:12

La vision d'un non-initié sur la tactique dans le  Street football

 

 

Fervent lecteur du site et animateur occasionnel du forum, je souhaiterai apporter ma contribution en terme de notions tactiques dans le Street football. Cet article a pour but de constituer une base de réflexions et de débats sur le blog des Carmes.


Au fil de mes lectures, j'ai pu dégager un postulat de départ à mon raisonnement: la pratique du Street version Carmes se déroule sur un terrain de Hand-ball avec 5 joueurs soit 4 joueurs de champ.

Le terrain de hand basique mesure 40 mètres de mètres de long pour 20 de large soit 800 m² à couvrir à 4. Ce mode de jeu nécessite donc une « méthode » élaborée afin de couvrir une telle surface. A la vue des différents comptes-rendus délivrés dans le blog, la tactique 1-2-1-1 se dégage comme étant la plus appropriée.


Par analogie avec le foot traditionnel, la pratique du Street nécessite donc de grandes qualités techniques ainsi qu'une rigueur défensive accrue. Mais selon moi, il est possible de distinguer des points communs avec le basket-ball.

En effet, le replacement des joueurs ainsi que la solidarité collective tant en attaque qu'en défense, repose sur des valeurs communes au  basket-ball. On peut voir en l'attaquant une transposition du rôle du pivot, le milieu de terrain constituant le meneur de jeu. La place des deux défenseurs reste plus floue à définir.


A travers cet article, je vais tenter de dégager un schéma tactique qui, selon moi, permet la pratique du Street de manière compétitive mais aussi ludique. Tout d'abord, je vais m'intéresser à la phase défensive du jeu puis je montrerai une possible tactique à utiliser en attaque. Enfin, en guise de conclusion, je m'attacherai à défendre ma vision du jeu praticable aux Carmes.


 

La phase défensive ou l'importance d'une « cohésion d'équipe ».

 

Il est évident que défendre dans le Street est une affaire d'équipe et non d'individualisme pur. Les qualités d'un  joueur doivent se  mettre au service de l'équipe afin de pallier aux défaillances de ses coéquipiers. L'attaquant, même des plus frustre en défense, se doit de faire l'effort défensif pour freiner l'offensive adverse. Cela m'apparaît comme étant une évidence. Mais comment organiser une équipe afin d'optimiser son efficacité défensive sans pour autant nuire à son rendement offensif  ?


Selon moi, la position des joueurs sur le terrain pourrait s'articuler autour d'un schéma en « carré ». Du 2-1-1 classique, il possible de se rabattre sur une organisation à plat avec un premier rideau de défense constitué de l'attaquant et du milieu/meneur de jeu, et un second rideau basique avec les 2 joueurs préposé à la défense. Soit une répartition comme suit :


Gardien de but



                                               Défenseur

 Défenseur                           





                               Milieu de terrain

                               Attaquant                                           



Se pose alors la question de l'action de chaque joueur ainsi que le coût physique que peut engendrer les replacements au niveau des différents rideaux défensifs.


En ce qui concerne le premier rideau, le cœur du problème se situe dans la perte du ballon. Le replis défensif doit être immédiat mais en bonne intelligence avec les 3 autres joueurs. L'attaquant doit être capable de prendre la position du meneur de jeu et vice-versa.


La question de la défense est assez ambiguë, le distinguo entre marquage individuel et défense de zone pose problème. Dans ma vision, une zone est plus appropriée. J'entends par zone, une portion du terrain à couvrir entre le milieu du terrain et la partie adverse. Ses deux joueurs se doivent d'être complémentaires.


En effet, l'équipe adverse a l'obligation de maintenir un joueur en position défensive. Il reste donc à surveiller 3 joueurs qui  constituent le danger majeur. L'attaquant  dont la position est définie dans le schéma ci-dessus, se doit de jouer le défenseur « essuie-glace » afin de contrarier la relance de la défense adverse. Pour tenir ce rôle, le joueur devra modérer sa dépense physique de sorte à économiser ses forces.


Le milieu de terrain doit-il procéder à un marquage individuel ? En effet, son rôle devrait dans l'idéal  permettre de contrarier les passes des joueurs adverses. Pour cela, il se doit de faire preuve d'intuition et d'anticipation. Il pourrait donc opter pour une défense de zone mais aussi s'autoriser à bloquer de manière individuelle un joueur. Toujours est-il que la dépense énergétique est assez conséquente...


La défense à proprement parler se compose de deux joueurs. Si l'équipe adverse ne propose qu'un seul attaquant comme opposition directe, le marquage individuel s'impose sur ce joueur. Ce marquage pourrait être effectué en alternance par un des deux défenseurs.


Le préposé à l'individuelle doit se contenter de suivre à la trace l'attaquant. Le second défenseur devrait avoir un rôle plus variable en fonction de la tactique adverse. Il pourrait agir en adéquation avec le milieu de terrain avec un but avoué, celui de couper les lignes de passes. Le coût au niveau physique pour le second défenseur est important mais il peut être amoindri par la possibilité d'alterner avec le premier défenseur.


La suite dans deux jours pour l'aspect offensif.


Partager cet article

Repost 0
Published by Inzaghi - dans Schéma tactique
commenter cet article

commentaires

Inzaghi 29/03/2009 21:33

Cher Momo83, dans mon idée le street football est une discipline qui réclame un niveau technique très élevé. Le physique correspond à une sollicitation en terme d'endurance et de vitesse de course très élevée également. Pour moi, il ne s'agit pas d'un combat digne de certaines joutes rugbystiques ! En ce qui concerne l'aspect associatif, je pense qu'il ne faut pas essayer de donner un cadre au foot pratiqué aux Carmes. Vous l'avez mentionné dans votre commentaire, il s'agit plus d'une bande de potes qui jouent au foot avec les "moyens du bord" proposés dans un lieu donné et à un moment donné, si je puis m'exprimer ainsi. Mais, comme on le voit à travers ce blog, tous les joueurs respectent d'une manière assez rigoureuse les codes du futsal.

Arkham09 29/03/2009 11:46

Bonjour momo83,
 
je précise tout d'abord que les commentaires ci-dessus sont le fait de street footeux amateur, certes, mais qui ont plus de 10 ans de pratique. Ils collent avec la réalité de notre jeu, peut être pas avec celle du futsal classique en 5 contre 5, mais au moins ils correspondent à notre réalité.
 
Si j'assimile notre sport au futsal c'est plus pour une question de commodité conceptuelle que pour définir intrinsèquement notre jeu.
Respecter les règles contraignantes édictées par la FIFA c'est pas dans notre objectif, loin de là. IL faut connaitre la génèse de notre stade pour comprendre pourquoi nous avons pris nos distances face à tous ce qui semblait trop contraignant matériellement.
Je vous laisse vous reportez à cette série d'articles:
http://stade.des.carmes.over-blog.com/categorie-10021652.html
 
Aujourd'hui tous les joueurs sont très attachés à cette liberté de jeu et c'est peut être malheureux mais nous préférons ressembler à une cour de récréation qu'au futsal classique.
 
D'ailleurs j'emploie plus souvent le terme de street football que celui de futsal (j'ai surtout commencé à employer cette expression depuis qu'on joue dans des gymnases ou que j'ai fait des vrais tournoi de futsal), mais l'essence de notre jeu reste le street football.
 
Nous sommes des street footballeurs.
 
Pour la question concernant l'association: rassurez vous nous sommes parfaitement au courant des règles de constitution d'une association (nous le sommes déjà depuis 3 semaines), mais pour nous la dérive vers une forme associative représentait une extrémité à laquelle que nous ne souhaitions pas forcément arrivée.
 
Cela représentait l'antithèse de notre esprit de jeu. Malheureusement, le comportement de la mairie ne nous a pas laissé le choix. Aujourd'hui nous sommes une association autonome.
 
En effet, il a été clair dès le départ qu'on ne serait pas une "filiale" de la FFF. Pas d'immixtion de cette instance dans notre jeu. On voulait rester indépendant et continuer à pratiquer le street football comme on l'avait toujours fait.
C'était une condition non négociable. Maintenant nous allons continuer à jouer dans un gymnase en attendant que notre terrain soit refait.
 
Pour ce qui est de l'absence de localisation géographique: c'est voulue, j'aime assez l'idée qu'on ne puisse pas nous localiser, cela donne un côté universel à nos récits de matchs et aux anecdotes qui sont relatés.
Je ne voulais pas seulement faire un site consacré à nos histoires, mais aussi un lieu de souvenir, ou tout un chacun pourrait se remémorer ses propres souvenirs d'enfance, d'adolescence et d'âge adulte.
 
Merci pour vos commentaires.
 
Cordialement,
 
Arkham09
 
 

momo83 29/03/2009 03:33

Quelques remarques que j'éspère constructives.Votre site est très bien pensé..mais surtout pour vous. Dans quelle localité se situe le stade des Carmes ? Je sais qu'il y a un canal et une rivière..mais encore ? La ville de P.. c'est quoi ?Vous semblez être une bande de joyeux drilles et Etudiants je suppose, c'est pourquoi je ne comprend pas votre manière de démarcher votre Mairie, les règles sont pourtant claires,je ne vous ferai pas l'injure de vous expliquer ( à moins que vous le souhaitiez ) Il y a bien un district fff de l'Ariège ce serait un bon début ( il existe un statut futsal pour créer votre club spécifique loi 1901 ) si vous êtes licencié fff dans un club celui-ci peut ouvrir une section. L' avantage fff est l'agrément Ministériel ce qui vous aidra auprès de votre Mairie au momment de signer une convention. Dans mon département du Var ou je préside la commission futsal-fifa83 ( vous allez me retrouvez ) je dirige les clubs libres ( foot fff ) et spécifiques L 1901.Vos règles de jeu sont fantaisistes par rapport aux règles futsal-fifa mais vous avez pris la précaution de prévenir donc je ne suis pas choqué, mais si vous voulez aller plus loin en futsal pourquoi ne pas adopter de suite les lois du jeu ( site fifa.com ) ne voyez rien de présompteux à ma démarche je ne souhaite que vous aider si vous le souhaitez ( détail, j'ai soixante sept ans ) A vous lire ici ou mon mail que je vous communiqurai ( hors antenne comme on dit) Bien sportivement à vous. Maurice.

momo83 29/03/2009 01:00

Autant je suis d'accord avec l'analyse technique ( qui n'est qu'une variante parmis beaucoup d'autres ) autant les commentaires sont désolants. Ce sont des propos de footeux accessoirement futsaleurs. Je dirige le Futsal depuis près de huit ans je peux vous dire que je préfère le mot " bagage foncier " à " physique " au sens où vous en parlez. Le futsal-fifa ou autre est créer pour favoriser le beau jeu et le beau geste sans tacles ni bourrage de l'épaule. Seule la technique individuelle au service du collectif est payante, quand à la tactique, l'entraineur est seul juge de la méthode. Ceci dit le futsal-fifa que je représente dans mon département est un sport très toni-cardiaque, ce n'est pas pour rien que la feuille de match comporte 12 joueurs ( 2 gardiens + 10 de champs ) si vous voulez en débattre, faites-le savoir par vos réponse dans ce site. Je suis également abonner à FOOTAMAT. Mais souvenez-vous que le futsal est un sport à part entière et non la cour de récréation d'un autre sport.

Arkham09 16/03/2009 20:47

Tout dépend du lieu.
 
Aux  Carmes on a toujours pratiqué un football très physique avec un gros engagement. C'est qu'une question d'adaptation de nos spécificités et de nos atouts à notre style de jeu.
 
On n'a jamais été de grand technicien mais niveau athlétique on a rien à envier à quiconque avec des mecs qui valent 5secondes au 40 mètres!!! Et d'autres qui ont des pma de fou.
 
Donc on capitalise dessus.
 
Mais j'ai vu d'autres joueurs issus d'un autre terrain jouant au ralenti et en limitant au maximum les contacts. Certes techniquement c'étati léché mais quel intérêt de sortir des gestes techniques si les mecs en face ils ne te mettent pas la pression, ca n'a aucun sens si ce n'est se la pêter à peu de frais.

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -