Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 18:03

ERIC

 


 

Fiche d’état civil :

Né le 26 Janvier 1981

TAILLE : 171 cm

Poids : 61 kg

Première présence au Carmes : Septembre 1997

 

Fiche technique :

Poste : Avant-centre en club, puis ailier droit au carmes voir défenseur central

 

Pied : Droit

 

Qualités : Toujours délicat de parler de soi, j’aurais préféré que ce soit les autres tauliers des carmes qui fassent cette article (pour les qualités ont pourrait croire que j'ai le melon et pour les défauts on à l'impression que c'est de l'auto-flagellation), mais bon laissons place à "l’introspection" :


Au carmes on me décerne deux palmes sans trop de discussion : celle du mec le plus « cicatrisé » et celle du type le plus rapide :


Incontestablement ma vitesse de course reste ma qualité principale, centrale et peut être unique. Si au démarrage et sur les 3 premiers appuis Edwin est peut être le plus véloce et à une accélération un tout petit peu meilleure (mais qui a un meilleur démarrage que lui sur terre?) , sur 20 mètres en principe il y a pas photo, je suis devant tout le monde.


Mes crochets courts, quand je suis en condition,  sont particulièrement efficaces et dévastateurs. J’ai une gamme de dribbles assez étoffée, basée principalement encore une fois sur ma vitesse de course.


J’ai énormément progressé (depuis qu’au Carmes j’ai plus un rôle d’ailier ou de meneur de jeu et non d’avant centre comme en club) dans le jeu court comme long, qui reste dans le domaine technique (avec mes dribbles courts) mes principales armes et atouts. Je prends d’ailleurs de plus en plus de plaisir à faire des passes décisives.


Dans le jeu offensif et avec le ballon je me signale aussi pas mal pour ma qualité de percussion, du moins c’est ce qu’on me dit. On peut donc dire que je suis un joueur complet offensivement, jamais génial mais correct souvent.


Ma frappe de balle est correcte en terme de puissance mais sans plus, par contre j’ai une bonne technique de tir et je cadre particulièrement bien mes frappes, d’ailleurs je marque assez régulièrement des 15-20 mètres.


Je ne suis pas mauvais en terme de tactique.


Un autre point fort se situe en défense, je suis particulièrement difficile à dribbler de par ma vitesse de course et en général mes adversaires préfèrent souvent passer la balle plutôt que de me défier.


Enfin, je dirais qu’on vante aussi mon engagement physique : tous ce que je fais je le fais à fond, je déteste perdre et je déteste la mollesse, s’il faut rentrer dedans je rentre dedans sans hésitation. C’est pas toujours très fin mais au moins les mecs en face savent à quoi s’attendre, et notamment qu’il  vaut mieux ne pas se fier à mon gabarit plutôt léger.

 

Défauts : J’en ai deux importants, en premier on va dire que je possède une technique balle au pied assez perfectible. Comme tous les joueurs unidimensionnels, je me suis reposé en club comme au Carmes sur l’explosivité de mon accélération. Problème c’est qu’en face on me connaît et ils savent comment me stopper. Or, en me reposant sur cet acquis naturel je n’ai pas travaillé ma technique balle au pied (qui aurait pu me permettre de diversifier ma stratégie assez basique) d’où des gros problèmes notamment en début de saison quand je ne  suis pas au top physiquement. Faut dire qu’en club, là où t’es censé apprendre les fondamentaux, j’étais titulaire alors que je ne savais pas faire plus de 5 jongles…


En plus de cela, je peux affirmer que je suis certainement le mec le moins doué au monde techniquement, et compenser par la rage et l’agressivité comme je le fais balle au pied ou sans ballon, à un moment où l’autre t’atteint les limites de ton jeu et ce rapidement.


Mon deuxième défaut (peut être encore plus problématique) vient du fait que j’ai un caractère on va dire aussi explosif que mon démarrage… Bilan une fois que j’explose c’est plus la peine de compter sur moi pendant un bon moment dans le match et le souci c’est que ça m’arrive encore fréquemment.


En attaque on va dire que je suis un très mauvais pivot fixe, notamment pour le jeu de déviation et de remise.


Au niveau physique je ne suis pas très endurant. Naturellement avec mon jeu assez agressif je me blesse vraiment régulièrement et souvent pour un long moment. Or, gros défaut : je ne sais pas m’arrêter et je continue à venir tous les week-ends jouer au foot même salement diminué. D’où pas de guérison possible, c’est un cercle vicieux sans fin.

 

 

Analyse technique :

Mon jeu offensif présente deux aspects radicalement antagonistes, je suis un partisan du jeu long au Carmes, tout en adorant venir percuter dans la défense adverse. On va dire que mon choix est souvent lié par mon état physique, tant que je suis frais et pas blessé je préfère porter le danger dans le camp adverse balle au pied. Mais dès que la fatigue me gagne, ou que je suis amoindri physiquement ou tout simplement si le dispositif de pressing mis en place par l’adversaire est efficace (comme le match de cet été face à la bande à Edwin, où pour la première fois au Carmes j’ai eu un sentiment d’impuissance radical), là j’opte pour le jeu long que je considère comme peut être ma meilleure arme.

 

Dans le jeu court mon jeu a sensiblement évolué depuis quelque années: je fais de plus en plus appel à mes extérieurs du pied droit pour ajuster les passes, ça en ait même devenue une habitude, disons que je n'ai, pour ainsi dire, pas de pied de gauche donc je fais avec les moyens du bord, et mes extérieurs commencent à être particulièrement efficaces et précis et ce même dans le jeu long.

 

J’apprécie aussi le jeu court, et j’aime bien adopter le schéma suivant : débordement sur le côté droit, puis balle croisé au centre. Ou encore repiquer au centre et faire une passe à contre courant du jeu vers l’intérieur du côté opposé vers lequel je vais.

 

Lorsque je pars en percussion, en principe j’utilise des crochets courts, mais j’aime bien varié et j’ai une prédilection pour les passements de jambes notamment avec le droit puis enchaînement avec crochet court  du gauche. J’apprécie aussi les râteaux et les roulettes mais je suis loin du niveau de JC ou de Fabien dans ce domaine.

 

En défense je suis un partisan du marquage en zone mais je ne rechigne jamais à prendre un gars en individuel strict (Jean-Christophe peut en témoigner). Je suis aussi un adepte du pressing haut et tout terrain : je pense qu’au Carmes la clé de la réussite vient de la capacité à imposer son jeu à l’adversaire. Il faut donc, quand on est en phase défensive, pourrir le jeu des adversaires en leur ôtant à la fois toute possibilité d’organisation collective et toute possibilité de pouvoir sortir proprement le ballon de leur camp. En gros, il faut les prendre à la gorge.

 

Ma frappe de balle est correcte en terme de puissance, mais elle vaut surtout pour sa précision. On peut dire qu’en foot il n’y a que dans deux domaines ou techniquement je vaux à peu près quelque chose : les dribbles courts et la technique de frappe. En général je suis partisan des frappes pures et rectilignes, ras du sol ou juste en dessous de la transversale. Mais j’aime bien aussi brosser les balles de l’intérieur du droit notamment sur les coups-francs.

 

 

Joueur des Carmes préféré : Difficile de choisir entre fabien, JC et Edwin, mais au final je choisis Edwin, tout simplement car il joue comme je rêverai de jouer.


Statistiques au 20 décembre 2008:


Buts: 92 (1er en activité)

Victoires: 58 victoires en 81 matchs soit 71,6 % de victoires (1er en activité)


Partager cet article

Repost 0
Published by Arkham09 - dans Portraits techniques
commenter cet article

commentaires

Arkham09 19/09/2008 22:12

Mon plus grand fan? Alors que tu ne m'a jamais vu joué!!!
En même temps ceci explique peut être cela  ;-)))
Comme toi je reste fidèle à mes idoles de l'arsenal: juju et surtout le légendaire coulibalinho. On n'a pas fait mieux je te le dis.
Par contre Pascal, faut que tu viennes un jour au Carmes, ca fait longtemps qu'on en parle, faudra juste ajuster nos emplois du temps.

ANONYME 32 05/09/2008 15:02

salut éric!!! Je suis ton plus grand fan on s'est connu à TOULOUSE à l'Arsenal fan de COULIBALINHO ET DE JUJU QUI SUIS JE? Sachant actuellement je suis à BLOIS

Abbadôn666 18/05/2008 11:35

Et maintenant venons en à l'avatar que s'est choisi Eric sur ce site dont il est en quelques sortes le ''deus ab conditus'' .Un avatar informatique est toujours hautement révélateur .Le mot avatar vient de la mythologie hindoue et désigne une manifestation de la divinité .L'avatar manifeste ce qui est divin c'est à dire ce qui caché en nous (le terme avatar a pour équivalent le mot épiphanie chez les chrétiens) .Eric a choisi le visage grimaçant de la mort ,un visage en voie de putréfaction .Je rapproche son avatar de la description que Durtal ,le héros de'' Là bas''(oeuvre de Huysmans) donne du tableau de la crucifixion de Mathaeus Grünewald .Je crois d'ailleurs qu'Eric retrouverait dans les ouvrages de Huysmans une esthétique qui est la sienne ,une esthétique fin de siècle ou décadentiste comme on disait alors et qui est en fait gothique avant la lettre .En somme Eric est à mi chemin entre le des Esseintes d'''A rebours'' et le Durtal de Là bas dans l'oeuvre de Joris Karl Huysmans (1848-1907) .

Abbadôn666 18/05/2008 11:34

Je profite de cet espace pour livrer ma vision personnelle d'Eric .D'emblée je refuse de faire son portrait en termes de qualités et de défauts .En effet il en va du caractère comme d'une pièce de monnaie qui a toujours deux faces .On a les qualités de ses défauts et les défauts de ses qualités . J'ai pû constater de visu qu'Eric ,sur un terrain de foot ,laisse facilement éclater son naturel à la fois bouillonnant et incandescent de verseau ascendant scorpion qu'il est .Je vois celà positivement .Eric est un passionné de street football et il vit cette participation pleinement .Je pense qu'Eric est aussi exigeant avec lui même qu'il peut l'être sur un terrain avec ceux qui l'entourent .En dehors d'un terrain ,Eric est d'une compagnie agréable .C'est quelqu'un de profondément gentil et même généreux .Sa personnalité est remarquable intellectuellement .Voici un ''honnête homme'' intelligent ,cultivé qui à 27ans a d'une certaine manière lu et intégré Guy Debord ,Kant ou Schopenhauer ...Eric a une nature portée à envisager le monde sous un angle systématique et les mots système ,contexte ,écosystème reviennent de façon lancinente dans sa manière d'appréhender le monde .Il a une cohérence philosophique rare pour son âge .A titre personnel je dirai même qu'il est trop cohérent .C'est son côté intellectuel et cathare .Le motif du masque qui précède les réflexions générales est à cet égard éminemment signifiant .En lisant Eric ou en l'écoutant on sait qu'on a affaire à une sorte d'''angelus castitatis'' comme disait Henry de Montherlant .Sinon l'esthétique de son site est bien à l'image de sa personnalité placée sous le signe de Thanatos ,de l'obscurité et des têtes de mort ,quelque chose de gothique au sens premier du terme à savoir d'étrange et quelque part de troublant .Sa devise pourrait être ''Nox noctis indicat scientiam'' (la nuit enseigne à la nuit) .C'étaiit le portrait non exhaustif d'Eric ! 

Eric 12/03/2008 15:51

En réponse au com de Florian:

j'ai toujours aimé ça, je suis un joueur très dangereux lorsque j'arrive à prendre de la vitesse, vu que mes crochets courts sont assez efficaces et comme je cours vite...

Hier on a fait un entraînement de futsal avec pas mal de joueurs à Clermont: sincèrement je me suis trouvé pas mal du tout avec pourtant un ballon taille 3. Encore une fois je pense que je n'ai jamais été aussi fort au niveau technique, et associé à une bonne pointe de vitesse je te dis pas les dégâts que j'ai causé hier.

On gagne 13 à 12 et je marque: 4 buts (et quels buts!!!) et fais 3 passes décisives!!!Je suis en train de redevenir l'attaquant que j'étais il y a 15 ans...

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -