Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 14:31


Chronique de la genèse d'une association (II)





IIII/  du 03 Janvier au 07 mars 2009 : un chaos complet


Je crois qu'on a cumulé tous les soucis techniques possibles et imaginables !


Cela commence dès le 05 janvier.


Pendant près de 3 semaines les deux frères Benoit et Fabien sont injoignables !

Impossible de savoir s'ils ont bien envoyé les statuts et s'ils ont reçu des nouvelles...

Avec Ludo on essaye en vain de les contacter en commençant même à s'inquiéter.


Au bout de 20 jours on a enfin de leurs nouvelles (soucis de portable) et j'apprends que les statuts ont bien étaient déposés à la préfecture.


Le soulagement n'est que de courte durée puisqu'au bout d'une semaine supplémentaire nous n'avons pas de nouvelles de la préf...


Finalement je les contacte directement et je découvre qu'on aurait du envoyer nos statuts à la sous-pref, lieu du siège social de l'assoce, et non à la préfecture directement...


Heureusement, ils ont transféré le dossier au bon service et la validation de notre association arrive fin février...


Mais la partie n'est pas pour autant gagner car reste à obtenir des créneaux horaires pour l'utilisation des gymnases et comme j'ai déjà pu le décrire sur ce site, entre nous et la mairie c'est « je t'aime moi non plus ».



IV/ La mairie : une amie qui vous veut du bien


Une fois nos statuts validés, et bien que non publié au JO, j'appelle immédiatement le service des sports de la mairie.


J'ai au téléphone le 20 février le mec qui nous avait reçu le 22 décembre 2008.

Le mec est très content pour nous et il précise de suite qu'on aura les gymnases et qu'on peut commencer à les réserver dès maintenant !


Ca c'est le genre de choses qui faut pas me dire deux fois ! Le mardi 24 février 2009 je rappelle le service des sports pour avoir plus de détails sur les modalités de réservation du gymnase.


Là c'est la douche froide.


Au téléphone j'ai la personne qui s'occupe du planning d'utilisation des installations sportives de la commune. Le son de cloche est totalement différent. De suite elle indique : « vous êtes arrivé en dernier et vous prendrez les restes »


Je ne m'en offusque pas. Je connaissais parfaitement les difficultés qu'on aurait pour réserver les gymnases, c'est pour ça que je ne me démonte pas et que je lui rétorque du tac o tac : « seul les périodes de vacances scolaires nous intéressent ».

Ca l'a calme un peu. Elle doit se dire qu'avec nous elle n'aura pas à se battre comme avec les autres assoces qui veulent un créneau et un gymnase.


D'ailleurs, j'essaye de me montrer le plus courtois et le plus rassurant possible en indiquant qu'on comprend parfaitement les difficultés que l'on pose. Je la joue profil bas en sachant qu'on a aucune capacité de nuisance, donc aucun moyen de pression sur eux.


Elle me signale qu'il faudra qu'on fasse une lettre adressée à l'adjoint au maire chargé des sports et c'est seulement après approbation de cette lettre par l'adjoint qu'on pourra prétendre à avoir des créneaux.


Cette missive je l'ai déjà publié sur le site : lettre de motivation.


Comme vous avez pu le lire j'essaye de me montrer diplomate tout en essayant de leur mettre le nez dans leur propres erreurs lorsqu'ils ont interdit l'accès au Carmes tout en supprimant les caisses :


« Cette démarche à été rendue nécessaire par l'interdiction d'accès  au stade des Carmes (en novembre 2007) qui constituait depuis 10 ans notre terrain de jeu. Devant la lenteur de la rénovation et dans la certitude que nous ne disposerons pas de ce terrain avant plusieurs mois supplémentaires (déjà 18 mois d'indisponibilité alors que les travaux n'ont même pas commencé), l'équipe dirigeante de l'association a décidé de solliciter votre agrément pour l'utilisation des complexes sportifs couverts. »


J'envoie tout ça début mars et pendant 3 semaines : plus de nouvelles...


Je m'y attendais un petit peu.


Pas besoin d'être doté d'une grande capacité de clairvoyance pour bien comprendre qu'on n'est pas forcément les bienvenus.

Une nouvelle association qui se monte, qui commence déjà à réclamer des créneaux et qui n'hésites pas à souligner la mauvaise gestion des installations sportives, tout ça doit un peu les inquiéter.


Là je dois rendre hommage au dévouement de Ludo.


Il a fait un travail qui mérite tout les superlatifs.

Il n'a pas lâché l'affaire en n'hésitant pas à téléphoner tous les jours ou à se rendre directement à la mairie pour suivre l'avancée des négociations.


Il me tenait régulièrement au courant de tous les événements nouveaux et je naviguais avec lui entre joie, frustration, euphorie, déception,... tous les jours.


Joie : lorsqu'il m'annonce que le chef du service technique lui indique que Rambaud nous sera réservé certains soirs avec des aménagements prévus pour qu'on puisse jouer au futsal !


Frustration : quand la mairie ne nous fournit toujours pas au bout de 3 semaines nos créneaux


Euphorie : lorsque le 31 mars on a enfin nos créneaux et que même s'ils ne nous satisfont  qu'à moitié l'important reste qu'on a nos gymnases !


Déception : le 02 avril lorsque je contacte la personne chargée du planning d'utilisation des gymnases.


Laissez moi vous décrire cette conversation tragi-comique :


Moi :


-          Bonjour et merci pour nous avoir réservé ces créneaux. J'aimerais juste avoir un petit renseignement : Rambaud en l'état actuel est inutilisable pour la pratique du futsal (pas de fixation au sol pour les buts), or vous nous avez réservé des tranches horaires dans ce gymnase, vous comptez l'aménagez d'ici là ?


Elle :


-          Ah non ! Nous ne l'aménagerons pas. Nous avons pensé que vous pourrez toujours jouer avec des cônes pour faire les buts.


-          Des cônnneeeeeesssssssss !!! Non mais c'est pas possible ! Attendez, vous proposeriez à des volleyeurs de jouer  sans filet ou à des basketteurs de jouer sans panier de basket !!!


-          Oui, mais on s'est dit comme vous êtes une association de loisir et non de compétition cela devrait vous suffire.


-          Non mais c'est quoi cette histoire. J'appelle le vice-président et on va voir ce qu'on décide mais en l'état actuel autant vous rendre les clés de ce gymnase. Je vous rappelle cette après-midi.



Autant vous le dire : j'ai eu beaucoup de mal à contenir ma colère.

Ludo est tout autant scandalisé que moi. Inacceptable la manière dont nous sommes traités.


Je la rappelle donc en début d'après midi afin de lui notifier officiellement notre refus d'utiliser le gymnase de Rambaud.


-          je vous indique que nous ne jouerons pas à Rambaud.


-          bon, eh bien rendez-moi les clés du gymnase.


-          pas de problèmes par contre il faut mettre au point certaines choses : y a-t-il d'autres créneaux de disponible ?


-          Non, seul Rambaud était disponible le samedi.


-          Vous êtes sur ? Parce que pendant les vacances on voit pas souvent grand monde du côté de Bayle !


-          Oui, il se peut que la majorité des associations fassent relâches mais on ne peut pas savoir celles qui s'arrêtent. De plus, même si des entraînements ne sont pas programmés (jour fériés, compétitions,...) il se peut qu'il y ait des membres de ces associations qui viennent utiliser le gymnase pendant les créneaux qui leur sont traditionnellement réservés.


-          A quel moment de l'année se décide l'attribution des créneaux pour les gymnases ?


-          C'est au mois de juin mais comme vous êtes une nouvelle association, que vous n'avez aucune ambition de participation à des compétitions,... vous n'aurez rien (pas exactement ce qu'elle a dit mais je traduis).


-           Et cet été ?


-          Nous fermons tout à partir de mi-juillet.


-          Eh bien je réserve tous les créneaux pendant les 15 premiers jours de juillet et les 15 derniers d'Août !


-          mais, mais, mais,... ça ne sera pas possible...


-          Pourquoi ?


-          Je, enfin, parce que, heuuuuu, c'est plus compliqué que ça... Vous devriez déjà être reconnaissant envers la municipalité et Mr. S (adjoint au maire chargé des sports) qui a soutenu votre demande.


-          Ecoutez, si nous en sommes là c'est parce que depuis 18 mois vous nous avez interdit l'accès au terrain des Carmes alors que vous n'avez même pas commencé les travaux ! Vous auriez pu nous en laisser la disposition pendant tous ce temps.


-          Mais on ne pouvait pas, il était hors-norme et s'était...


-          Hors-Norme ! pas plus que le terrain extérieur de Bayle où on passe notre temps à glisser et à tomber !


-          Oui, mais la question ne posera plus lorsque vous aurez récupéré votre terrain.


-          Pour le moment on ne l'a pas récupéré. De plus, maintenant qu'on a monté une association on continuera certainement à vous demander des créneaux. De toute façon je suis bientôt de retour en ville et je passerai vous voir aussitôt.




Cette discussion m'a démontré qu'on n'était pas encore pris trop au sérieux par la mairie. Je leur en ai voulu sur le coup mais après tout c'est logique.


Néanmoins, ils ne soupçonnaient pas notre acharnement à défendre notre cause !

On n'a pas lâché l'affaire et on ne la lâchera.


On ne sera jamais une association qui sera une vitrine pour la municipalité à l'échelon national, néanmoins nous avons des droits et nous nous sommes suffisamment battus pour les acquérir pour ne pas les leur opposer.


La suite bientôt, coming soon...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -