Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 14:48


Chronique d'une rencontre décisive

(Lundi 29 décembre 2008)



Je ne sais pas ce qu'il en était de Ludo, mais pour ma part j'avais l'impression de perdre mon temps en essayant de négocier, d'une manière ou d'une autre, avec la mairie.


Mais ce qu'il s'était passé le samedi précédent, m'a décidé de repartir à l'assaut.


Aussi, samedi après cette journée catastrophique, on décide avec Ludovic et Eden de se retrouver devant la mairie le lundi suivant, en espérant cette fois que l'équipe municipale se montrera plus compréhensive.


Le lundi 29 décembre 2008, malgré la défection d'Eden, je retrouve Ludovic à l'entrée de la mairie et là une première bonne nouvelle : le directeur des sports de la ville est présent.


On va enfin rencontrer un décideur et pas un simple exécutant obtus et frileux.


D'ailleurs, il accepte de nous recevoir tous les deux et au final ils nous accordera une entrevue de près de 45 minutes.


Le débat s'engage sans concession de notre part mais avec courtoisie, sentant bien que notre interlocuteur ne veut pas aller au rapport de force.


Ce bon état d'esprit nous permet d'obtenir la confiance du directeur qui nous livre certains projets et accepte de recevoir nos doléances.


En premier lieu, notre discussion porte sur le gymnase de Bayle. Il se montre tout aussi strict et ferme que son subordonné la semaine précédente : pas de gymnase pour nous. On n'est pas une association et la semaine qui arrive (celle entre Noël et le jour de l'an) tous les gymnases de la ville « aux trois clochers » seront fermés à toutes les assoces.


On ne discute pas, comprenant parfaitement qu'on n'arrivera à rien obtenir sur ce domaine là.


Néanmoins, Ludo tant à lui faire remarquer qu'on est des mecs sérieux et responsables et qu'on lui garantirait un gymnase nickel après notre passage.


Ceci, nous permet d'enchaîner avec le futur à travers deux questions : comment gérer les prochains rapports de la mairie avec notre association « stade des Carmes » et quel est l'avenir des Carmes.


En effet, très rapidement on lui fait comprendre qu'on va créer une association, qu'on a déjà le conseil d'administration et qu'on souhaiterai dès que possible commencer à réserver des terrains de jeux.


Le directeur nous explique, alors, le cheminement administratif de la réservation d'un gymnase, tout en nous informant qu'à la mairie ils ont de très grosses difficultés pour trouver des créneaux de libre.


Ludovic lui explique que cette question est sans objet car on ne réserverait les gymnases que tard le soir et surtout pendant les vacances scolaires. Ceci rassure rapidement notre interlocuteur qui se voyait mal parti pour gérer une nouvelle association qui réclamerait des créneaux.


Il nous garantie aussi, dès que l'association sera officielle, qu'on pourra se lancer dans la réservation de terrain et bonne nouvelle, il n'y aura pas que Bayle mais aussi Rambaud. Cela double nos possibilités de jeu, en sachant que Rambaud est en centre ville contrairement à Bayle, donc mieux situé pour la plupart des tauliers.


Le débat ensuite prend une allure prospective avec la douloureuse, l'épineuse question de l'avenir du stade des Carmes.

Tout de suite, le directeur tant à nous rassurer en nous indiquant qu'on n'a aucune crainte à avoir : le terrain sera refait. Il se hasarde même à nous livrer un calendrier préparatoire des travaux : avec une date de début des travaux fixée à Juin 2009, pour une livraison qui devrait être faîte en Octobre 2009.


La nouvelle nous ravit, surtout qu'il s'agit là d'une garantie de premier plan émanant du directeur des sports de la mairie.

Mais ce n'est pas tout. Il décide de profiter de notre présence pour nous demander quels sont nos souhaits concernant le futur terrain des Carmes.



Et là avec Ludo on s'est lâché ! ! !


On obtient déjà le fait que le terrain ne soit pas peint, puis Ludo enchaîne en demandant à ce que les proportions, atypiques, du terrain (les Carmes est le plus « grand » terrain de futsal de l'Ariège) soit reconduites. Là aussi, le directeur donne son accord à cette requête.


Je reprends, ensuite, la main avec deux souhaits :

-         Le fait qu'il y ait des filets dans les caisses

-         Augmenter la taille du grillage qui encercle le terrain


Sur le premier point, il y a quelques réticences du directeur. Celui connaissant bien la mentalité des Appaméens ne souhaite pas donner suite à ma demande. Il estime, malheureusement à juste titre, que les filets seront dégradés immédiatement. Ludo propose alors une solution de compromis : la mairie nous fournirait des filets qu'on retirerait après chaque match.


Solution acceptable mais j'en propose encore une autre : mettre, comme à Balussou, du grillage dans les buts. Cette idée à l'air de convaincre notre interlocuteur. Néanmoins, pour le moment aucune solution définitive n'a été adoptée à ce sujet.


Sur le deuxième point : le directeur commence déjà par nous garantir que si le terrain sera refait, il en sera de même pour le grillage et les éléments annexes : muret, porte d'entrée,...


Ensuite, le directeur nous demande tout simplement ce qu'on souhaite comme hauteur de grillages. Avec Ludo on se retrouve donc dans la peau de maîtres d'ouvrages, en essayant d'estimer au plus juste quels seraient nos besoins dans ce domaine.


Actuellement, le grillage (avec le petit muret qui le soutient) fait environ  de 2,15 mètres à 2,30 mètres de haut. Avec Ludovic, on s'accorde sur le fait qu'un grillage de 3 mètres de haut nous permettrait de diminuer d'au moins 90% le nombre de ballons qui vont à l'Ariège ou dans le canal.


Le directeur prend note et il est même prêt à monter les grillages jusqu'à 4 mètres si on le souhaite !


Après ce débat, le cahier des charges, qui sera adressé à l'entreprise qui obtiendra ce marché public, s'est alourdi, mais le directeur a parfaitement compris que s'il voulait coller au plus près des envies des joueurs, il était nécessaire de prendre en compte leur avis.


Là dessus, nous avons été vraiment surpris et satisfait. On a senti qu'en face de nous on avait une personne soucieuse d'arriver à un consensus et qui n'aurait pas recours au « fait du prince ». Il a voulu prendre le « pouls » des tauliers et n'a pas hésité à nous écouter longuement.


On sort de cette réunion informelle très confiant. Je ne sais pas pour Ludo, mais moi maintenant je n'ai plus de doute quant à l'avenir immédiat des Carmes et des tauliers.


On va être une association et on va retrouver dans 10 mois notre terrain mythique. Maintenant, tout ne sera pas aussi simple ni linéaire mais je me refuse à croire qu'on s'est fait mener en bateau.


Prochaine étape : devenir une association officielle.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -