Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 06:56

En cette période de fête je ne pouvais faire mieux que republier un moment mythique dans l'histoire des Carmes.

Il s'agit de la rencontre du mardi 20 décembre 2005.

L'article que vous allez lire est d'origine. Je l'ai publié dans les premiers jours de l'existence du blog. Mais je l'avais écrit dans les heures qui avaient suivies notre match car je voulais coucher sur le papier ce moment unique.

Avec le recul je trouve le compte rendu bien trop lacunaire et rédigé dans un style plat et sans lyrisme. Mais il constitue un témoignage à chaud (et donc une donnée de première main inestimable) sur cette partie qui constitue pour Jean-Christophe et pour moi, le sommet absolu dans l'histoire des Carmes.


Mardi 20 Décembre 2005 :

 

 

Joueurs:

 

- Equipe 1: Jean-Christophe, Jean-Luc, Eric, Olivier

 

- Equipe 2: Tristan, Florian, Keita, Benoit S

 

Résumé:


Tout simplement mon match préféré en près de 10 ans.

Tout y est: un temps de dingue (température négative au coup d'envoi), une intensité inouïe jusqu'à la fin, une dramaturgie radicale, une qualité dans l'engagement physique mémorable, bref un moment d'exception.

 

Dans son style habituel, Florian (vitesse et ligne droite ) provoque des dégats colossaux dans notre défense, sur l'aile opposée Keita, jouant de son physique, crée aussi des brêches importantes, difficilement colmatées par JC et Jean-Luc.


Olivier faisant preuve d'une abnégation totale, compensant son déficit technique, est seul dans son rôle de première défenseur. Je viens le seconder régulièrement, malgré des problèmes de dos, et je cause pas mal de tracas à mes adversaires. L'intégralité de mes débordements passent et je réalise quelqu'uns de mes plus beaux raids en solitaire.

 

Aucune des deux équipes n'arrivent donc à prendre le dessus de manière nette, un véritable combat de boxe commence.

Jean-Christophe, la véritable plaque tournante de notre équipe, est incontestablement au dessus du lot en terme de technique pure, mais les incessants replis défensifs qu'il est obligé d'effectuer ne lui permette pas de peser énormément sur les défenses.


Pourtant, c'est sur un de ses décalages que se fait la décision: la passe qu'il m'adresse me permet d'ajuster Benoit à bout portant, celui-ci est battu mais Tristan retarde l'échéance en repoussant de la main la balle.


La question fait toujours débat: a t-il fait main ou non? Pour ma part oui, en tout cas je me charge d'éxécuter sur pénalty Benoit et ainsi, permettre à notre équipe de gagner l'un des plus beaux matchs de l'histoire des Carmes.

 

Score Final: 8 à 7 pour l'équipe de Jean-Christophe.

 

Homme du match: Jean-Christophe.

 

 

Le récit est bien trop court mais à l'époque je n'aurais jamais cru un jour  publier ce compte rendu.

Maintenant que je sais que ce match constitue aussi pour JC sa partie préférée, je vais essayer d'en faire une étude plus approfondie quitte à rajouter des éléments supplémentaires.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -