Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://media.paperblog.fr/i/180/1805838/stade-carmes-L-1.jpeg

 

 

 

 

Présentation

  • : Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • Stade des carmes (Street Football et Futsal)
  • : Site compilant les matchs de l'association du Stade des Carmes
  • Contact

Fréquentations

depuis le 21 Décembre 2006

Il y a personne(s) sur ce blog

 

 

Google PR™ - Post your Page Rank with MyGooglePageRank.com Locations of visitors to this page Ce site respecte le droit d'auteur. Tous les droits des auteurs des œuvres protégées reproduites et communiquées sur ce site, sont réservés. Sauf autorisation, toute utilisation des œuvres autres que la reproduction et la
consultation individuelles et privées sont interdites

Recherche

Archives

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 05:15

 

2ème match du dimanche 10 juillet 2011

 

http://www.visitourscotland.co.uk/ardvreck/ardvreckcastle/scotland-castle-ardvreck-picture4-x860.jpg

 

-          Equipe 1 : Jean-Christophe, Edouard, Eric, Cyril, Jérôme S

 

-          Equipe 2 : Anthony, Grégoire, Hassan, Steven, Andy

 

Ce match va rester longtemps dans mon esprit. Un moment d’une force à la fois symbolique et physique de cette ampleur ne peut que changer le rapport que l’on entretien avec le foot.

Des joueurs détruits errant comme des zombies sur le terrain, d’autres cherchant à récupérer leur souffle brisés en deux,… on est allé loin, très loin dans le défi physique.

1h30 d’un combat total entre des joueurs vidés de toute énergie. On ne peut être que fier d’avoir simplement tenu sur nos jambes pendant autant de temps.

 

Je ne sais même pas encore comment j’ai fait pour rentrer chez moi tant j’étais sans énergie. Pour tous les joueurs présents depuis Vendredi c’était le même schéma. On a tous mis un bon quart d’heure à récupérer après la fin du match.

 

On décide donc après la première partie de faire une revanche en gardant les mêmes équipes. Etait-ce bien raisonnable je ne sais pas. Florian qui suivait le match depuis le banc de touche nous a préconisé à plusieurs reprises de nous arrêter. Il n’avait jamais vu des joueurs à ce point atteint physiquement et il craignait des blessures. A chaque action un ou deux joueurs finissaient au sol pour récupérer.

 

Je me souviens d’une image : Anthony obligeait de récupérer pendant plusieurs secondes les mains sur les genoux avant de faire une touche.

Ou encore Edouard qui est un roc mais qui a terminé le match en défenseur central pour cause de fatigue et de blessure.

Même Jérôme a terminé la soirée explosé.

 

Le déroulement du match peut être résumé à une succession d’attaques et de défenses régie par l’anarchie et l’anomie. Plus aucune disposition tactique ni même de schéma de jeu, juste 10 joueurs essayant de faire ce qu’ils pouvaient avec leurs moyens du jour.

 

Pas de grande envolée technique ni d’exploit individuel remarquable mais une débauche d’énergie irréaliste matérialisée par les montées offensives de JC, mon acharnement défensif et les coups d’éclats d’Hassan et Anthony.

 

Chacun d’entre nous a atteint ses limites physiques et c’est peut être la première fois que je le constate d’une manière aussi agressive. Cela fait toute la valeur de cette rencontre faible techniquement mais mémorable pour tout ces éléments.

 

On prend le meilleur départ (à ma grande surprise) pour mener au bout de 30 minutes sur le score de 5 à 2. Mais chaque attaque était une agression contre nous même. Je n’arrivais même plus à envisager de faire plus de 10 mètres en courant balle au pied. A ce stade du match je ne voyais aucune solution pour gagner le match. On aurait du le boucler en 30 minutes, or chaque minute qui passait donner un avantage net à l’équipe 2.

 

Pendant 30 minutes on est resté à ce score : les deux équipes se neutralisaient au milieu du terrain et se montraient incapables de tromper la vigilance des gardiens. C’est là où on a perdu le match. Comme je l’ai dit on avait peut être une opportunité de gagner cette partie malgré notre fatigue en arrivant à scorer sur chacune de nos actions mais nos attaquants étaient trop fatigués et ils n’avaient plus aucune lucidité devant le but.

 

L’équipe 2 revient donc au score à la faveur d’un effondrement physique général de nos joueurs.

 

6 à 6

 

La suite c’est une succession de face à face entre Cyril et le gardien adverse tous perdus par Cyril et qui nous coûte la victoire.

Particulièrement frustrant car j’avais décidé de jeter toutes mes forces qui à finir KO. Assez incroyablement c’est donc à ce moment là ou j’ai peut être joué mon meilleur football de la soirée mais ce fût en pure perte tant notre gabegie offensive était flagrante.

 

Edouard fatigué et blessé avait décidé de reculer de deux crans sur le terrain. Cela m’a permis de monter davantage mais il était trop tard et surtout je n’ai pas eu un seul ballon exploitable de toute la partie en position offensive. Tous mes buts sont des réalisations personnelles. J’ai permis à mon équipe de rester dans le match sur deux frappes du gauche trompant le gardien adverse en fin de partie.

Je me suis battu sur chaque ballon et j’ai défié jusqu’au bout tout mes adversaires mais le sens de l’histoire et la fatigue de mes coéquipiers ont rendu mes efforts vain.

 

L’équipe 2 était plus soudée, plus réaliste et surtout elle avait cette fraîcheur avec Andy et surtout Hassan qui nous faisait défaut.

 

Un lob d’Anthony et un tir à bout portant d’Hassan concluait la partie en faveur de l’équipe 2.

 

Mais quel héroïsme de part et d’autre. Tous les joueurs sont à féliciter pour s’être battus avec cet acharnement. Ce match est un moment de légende qui dans le genre : "dépassement de ses limites" sera à mon sens inégalable avant très longtemps. C’est le genre de partie dont on peut être fier d’y avoir participé dans des conditions dantesques : 6ème match en 3 jours et une chaleur incandescente dans le gymnase.

 

C'est donc naturellement que je le classe match de légende tant il restera un souvenir marquant pour tous les joueurs présents sur le terrain.

 

Homme de la journée : Anthony qui termine avec 7 buts après avoir joué tout les matchs depuis le début de la session. Il a été loin, très loin dans la dépense d’énergie démontrant malgré son jeune âge des valeurs de courage et de volonté parfaitement complémentaire de son excellent niveau technique. Il termine détruit mais certainement fier de sa prestation.

 

Perso : j’ai toujours du mal avec les ballons de futsal utilisés au gymnase. Je ne suis pas à l’aise et je n’arrive pas à retrouver mes sensations et mon toucher de balle. Quand on rajoute la fatigue accumulée le cocktail pouvait être délétère mais j’ai transcendé tout cela par une débauche d’énergie (surtout lors du second match) totale. Pas de demi mesure et même si je m’en veux de me montrer aussi véhément à l’encontre de mes coéquipiers ils savent que jamais je ne m’échappe au combat. Donc une prestation médiocre techniquement mais je n’ai jamais rien lâché malgré les douleurs et la fatigue physique généralisée. C’est bon pour le moral.

 

Score final : 10 à 8 pour l’équipe 2

 

Les statistiques des rencontres de la journée ici 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arkham09 - dans Matchs de légende
commenter cet article

commentaires

Arkham09 06/08/2011 11:19



La fin du premier match a été dure pour nous. Je n'avais plus de force et JC était très affaibli. Eux ils avaient un joueur frais sur le terrain. Ca a fait la différence.


D'ailleurs lors du second match avec un Hassan qui commençait à baisser de rythme on a redominé les débats mais on n'était trop usé pour conclure.



Flo 06/08/2011 08:12



Je ne suis pas du genre a jouer les protecteurs, chacuns est asser grand pour connaitre ses limites mais sur ce match c'était affreux ! Tout le monde n'en pouvait plu et comme tu le dis, même
Jerome était claqué...il faut dire que depuis le premier match il faisait des arrets sur des frappes enormément appuyées sasn compter qu'il na pas peur de plonger pour protéger les
caisses...c'était vraiment un match qui s'annoncait des plus difficiles...


En homme de la journée tu mets Anthony mais Jérome mérite un petit quelque chose aussi pour les même raisons...on a pas l'impression comme ça mais un gardien quand il fait bien son boulot dépense
beaucoup d'énergie aussi sans parler du fait que sur le premier match il a tenu votre équipe a lui tout seul pendant prés de 10 minutes, en effet depuis le banc de touche on voyait l'équipe
d'Antho et Jérome mais vous on avait l'impression que vous aviez disparu du terrain



PORTRAITS

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -